Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent

Publié le 25/07/2023

Fraude à la carte bancaire : la démarche de FLOA pour s’en prémunir

Depuis l’arrivée du e-commerce, les fraudes à la carte bancaire se multiplient sur Internet. Chez FLOA, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour bloquer au maximum ce genre d’arnaques.  

 

Ce travail repose en grande partie sur les équipes de Jean-Baptiste Boix, responsable du service fraude. Avec son équipe, ils mettent un point d’honneur à vous protéger contre les menaces externes et à aider les clients qui feraient malencontreusement face à des fraudeurs.  


Fraude à la carte bancaire : l’importance de la prédiction et de l’observation

En France, en 2020, le montant de la fraude bancaire a atteint 525 millions d’euro.. Chez FLOA, nous souhaitons à tout prix limiter le risque de menaces externes afin de protéger nos clients. Pour ce faire, nous misons sur la prédiction et l’observation.


Concrètement, nous nous servons d’outils digitaux pour mieux analyser l’attitude des utilisateurs.


  • L’éditeur Pindrop nous permet de lutter contre la fraude téléphonique. Ce logiciel de sécurisation des données est capable d’identifier avec précision les appels entrants pour relever les éventuelles fraudes vocales. En effet, si les fraudeurs sévissent beaucoup sur le Web, ils sont de plus en plus nombreux à se servir des appels par téléphone. En France, 21 % des arnaques ont été menées par le biais d’une proposition reçue par téléphone1.

  • Dataiku nous permet de réaliser des modèles prédictifs pour repérer les parcours atypiques. Plus largement, l’outil nous sert également à réaliser des scores de solvabilité ou à réaliser des segmentations clients.

  • Neo4J, une base de données graphe qui nous aide à détecter les fraudes en interrogeant ou en mettant en relation des données.

Toutes ces études et ces analyses nous permettent d’enrichir notre système de prédiction. Nous pouvons ainsi agir en amont de sorte à stopper la menace avant qu’elle soit en mesure de faire quoi que ce soit.


« Notre métier, c’est d’aider la banque à se protéger face aux menaces externes, mais aussi d’aider les clients. Grâce à la digitalisation, nous avons pu développer la prédiction en captant le moindre signal chez les clients. Nous identifions les comportements ou parcours atypiques de clients honnêtes, comme les comportements typiques de fraudeurs. Cela enrichit notre système de prédiction. »


Jean-Baptiste Boix, responsable du service fraude.

L’IA de pair avec l’humain pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire

Chez FLOA, nous avons également fait le choix d’employer le Machine Learning3 et l’IA2 pour repérer les comportements suspects et réduire les taux de fraude. Les résultats sont sans équivoque : tandis que les tentatives de fraude augmentent de 30 % par an4, notre fonctionnement nous a permis de les réduire de plus de 50 %4. Cette méthodologie nous permet de mieux repérer les comportements frauduleux et d’y mettre un frein.


L’essentiel en matière de détection de fraude, chez FLOA, c’est d’être visionnaire et surtout, de savoir constamment s’adapter. Et pour cause ! Les fraudeurs contournent sans cesse les barrières de protection mises en place par les institutions. Ces dernières peuvent donc rapidement devenir obsolètes, d’où l’importance de renforcer constamment la sécurité interne. Nous avons donc pris la décision de nous entourer des entreprises les plus innovantes pour atteindre ce but (Content Square, ThreatMetrix, Linkurious, etc.). En parallèle, nous recrutons également des talents qui, grâce à leurs savoirs et leurs compétences, sont à même de créer un écosystème sécurisé pour écarter autant que possible les fraudes à la carte bancaire.


« La fraude s’est professionnalisée et industrialisée. D’année en année, notre équipe dédiée à la lutte contre la fraude grossit : nous comptons aujourd’hui 11 personnes entre le pôle opérationnel et le pôle analyse. La technologie nous permet d’automatiser certains processus afin de maximiser la valeur ajoutée humaine sur les missions stratégiques et les analyses plus fines. »


Jean-Baptiste Boix, responsable du service fraude.

Garder son sang-froid en cas de fraude à la carte bancaire : voilà le comportement de FLOA

Au total, ce sont 1,4 million de cartes françaises qui ont été affectées par au moins une tentative de fraude en 2020, soit +2,26 % par rapport à 20195. Les pirates mettent au point des systèmes de plus en plus ingénieux et inventifs pour voler de l’argent par le biais de ce moyen de paiement :


  • spoofing : le fraudeur se fait passer pour la banque pour soutirer les identifiants du compte bancaire de la victime ;
  • skimming : l’arnaqueur vole les données de la carte bancaire lors d’un retrait dans un distributeur automatique de billets ;
  • Account Takeover Fraude (ATO) : le criminel accède au compte bancaire de sa victime et en prend le contrôle, etc.

Ils sont également de plus en plus nombreux à se regrouper pour mener des actions de fraude massive et extorquer des montants toujours plus conséquents. Auquel cas, nous ne faisons pas face à un arnaqueur, mais bien des dizaines. Les sommes en jeu sont parfois conséquentes.


Pour autant, quelle que soit la situation à laquelle nous faisons face, nos équipes gardent toujours leur sang-froid. L’important, en cas de fraude à la carte bancaire, est d’être rigoureux et organisé pour trouver des solutions adaptées afin de les contrer.


« La fraude bancaire, c’est de plus en plus de réseaux en bande organisée qui peuvent mener des actions massives. Chez FLOA, le sang-froid est un maître-mot face aux sommes qui sont en jeu et aux situations vécues… Nous nous attachons à garder la tête froide, à être méthodiques et posés. En fonction du niveau de risque, on est en mesure de mettre en place les actions adaptées, afin de trouver le juste équilibre entre sécurité renforcée et parcours fluidifiés. »


Jean-Baptiste Boix, responsable du service fraude.

Assumer la fraude sans impacter le commerçant

Malgré notre professionnalisme, les outils de pointe utilisés et la méthodologie employée, le risque zéro n’existe pas en matière de fraude à la carte bancaire. Même si nous notons de très bonnes performances, le marché de la fraude ne cesse de croître. C’est pourquoi, en cas de perte, nous les assumons pleinement.


Notre rôle est d’accompagner nos partenaires-commerçants et de sécuriser leur travail. Les potentiels dommages sont pris en charge par FLOA. Nous faisons ensuite de cette fraude un cas d’étude supplémentaire pour renforcer encore nos processus pour limiter les attaques.


« Le marché de la fraude c’est 20 à 40 % de croissance par an, c’est exponentiel et pas près de s’arrêter. Chez FLOA nous constatons une diminution de la fraude de l’ordre de -30 % par an environ, depuis plusieurs années déjà. Et malgré ces très bonnes performances, s’il y a des pertes, nous les assumons. C’est notre rôle, en tant que partenaire de nos clients-commerçants, de sécuriser leur business. »


Jean-Baptiste Boix, responsable du service fraude.

Demandez une démo

Envie d'essayer la solution FLOA Pay ? Simulez un parcours d'achat en plusieurs fois grâce aux interfaces d'un vrai site e-commerce !

Voir la démo

Bienvenue sur le blog FLOA Pay  !

Bienvenue sur notre blog ! On l'a conçu pour vous accompagner au quotidien. Ici, on décrypte les tendances du paiement, on vous partage les bonnes pratiques observées chez tous nos partenaires, on vous inspire avec des projets qui en mettent plein la vue ! Tout ça à la FLOA !

Ils nous font confiance !

Logo obvy Logo Vide Dressing Logo Pierre & Vacances Logo CDISCOUNT Logo Lydia Logo RED SFR Logo Sport 2000

Demandez une démo

Envie d'essayer la solution FLOA Pay ? Simulez un parcours d'achat en plusieurs fois grâce aux interfaces d'un vrai site e-commerce !

Demandez une démo